Après l’approbation du compte de gestion et d’administration 2016, le budget primitif 2017 a été voté par le Conseil municipal le 12 avril 2017. 2017, une année de transition où la ville pourra redynamiser le sport, la culture, le bien vivre sur le territoire et tourner définitivement la page du déséquilibre.

Malgré un contexte financier contraint marqué par la baisse des dotations de l’Etat et des enjeux financiers liés aux transferts de compétences vers les structures intercommunales (SYVADE, SIAEAG...), la ville s’engage à poursuivre ses efforts pour maintenir le cap de ses ambitions en faveur d’un service public de qualité grâce à la rigueur de la gestion budgétaire.

L’année 2016 a permis d’une part de régler bon nombre de situations injustes et d’autre part de poursuivre les efforts de redressement avec les recommandations de la CRC*, l’année 2017 sera une année d’actions et de priorités avec un budget en déséquilibre en section d’investissement.
Pour autant, l’activité communale va s’intensifier avec l’accompagnement de l’Etat, la Région, le Département et la Riviera du Levant sans oublier les autres organismes dans le cadre de nos différents projets.
"Les travaux et les acquisitions d’équipements vont commencer sur l’exercice 2017 et s’étaleront en 2018. Les travaux en régie seront priorisés. Priorités aux équipements. Le conseil a approuvé le plan de financement relatif à la sécurisation du clocher de l’église, la mise aux normes et modernisation du stade du bourg, l’aménagement du complexe de Gentilly, l’aménagement du gymnase Sully Barny de Douville et l’aménagement de l’espace près du centre culturel" a déclaré le Maire Christian Baptiste.

Taux d’imposition 2017
Le maire a confirmé le maintien des taux de fiscalité : 27,14% pour la taxe d’habitation, 23,50% sur le foncier bâti et 69,42% sur le foncier non bâti.

Télécharger le point financier 2017

PDF - 775.8 ko

Haut de page

M'inscrire à la newsletter