COMMUNIQUÉ DE PRESSE
POUR SAUVERGADER SON PATRIMOINE, LA VILLE DE SAINTE-ANNE RENOVE L’EGLISE DE SON BOURG : UN OUVRAGE HORS NORME DU CÉLÈBRE ARCHITECTE ALI TUR SUIVI PAR L’ASSOCIATION DES ARCHITECTES DES BÂTIMENTS DE FRANCE
Sainte-Anne, le mercredi 28 Août 2019
Depuis janvier 2019, la collectivité a entrepris la rénovation de l’Eglise du Bourg de Sainte-Anne pour sauvegarder et sécuriser ce haut lieu historique de la commune. Construite par le célèbre architecte français ALi Tur qui a révolutionné le paysage architectural guadeloupéen entre l’entre deux guerres, les travaux de rénovation étaient nécessaires. Détériorés par le temps, le clocher et l’édifice risquaient à tout moment de s’effondrer.
Ces constatations avaient déjà fait l’objet d’un rapport en 2012 lors de la visite d’une délégation de la DAC, Direction des affaires culturelles de Guadeloupe dans le cadre de la procédures d’inscription et de classement au patrimoine des monuments historiques de France. Pour relancer la procédure il était donc aussi important de réaliser les travaux.
En partenariat avec l’Etat, le département, la DAC et la Région Guadeloupe les travaux d’un montant de 659 955,00 € permettront de reconstruire l’édifice en créant une nouvelle structure métallique de 33 mètres de haut dont le clocher pour ensuite réinstaller les cloches déjà enlevées par mesure de sécurité en 2013.
De part la complexité du chantier et l’ingéniosité des équipes techniques, les travaux sont suivis de prés par l’association des bâtiments de France, plusieurs bureaux d’études et la société BETA INGENIERIE, maitre d’oeuvre de l’opération. Pendant la durée des travaux, l’Eglise est temporairement fermée au public. Conscient de la gêne occasionnée, le maire de la ville, Christian Baptiste demande aux usagers de faire preuve de compréhension. La réouverture de l’édifice au public interviendra par arrêté municipal après mise en conformité. Les travaux devraient s’achever en 2020.

Interview du Maire Christian BAPTISTE sur la rénovation de l’église du Bourg disponible en cliquant ici.


Haut de page

M'inscrire à la newsletter